[FB] À la recherche d'une boussole [PV. Atlas]

 :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Karate Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 482 500
Niveau: 14/70
Experience: 0/400
Dim 25 Mar - 20:41
Messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
À la recherche d'une boussole

Ft. Atlas



   La jeune femme aux yeux azurés marchait tranquillement le long des bâtisses de la ville de Karate Island. Une ville très charmante, mais peut-être un peu déserte. Sa besace traînait derrière elle, tout un tas de choses tel que ses sous et des papiers. Elle n'y fit malheureusement pas suffisamment attention. Une main fila dans une de ses poches et la femme se fit violemment pousser. Avant même de d’apercevoir son agresseur, elle constata que c'était sa boussole qui venait d'être volée. Sa précieuse boussole de navigatrice qu'elle gardait toujours sur elle. En colère contre elle-même pour n'avoir pas été assez attentive et s'être faite voler comme une débutante, elle fut aussi en rogne contre le pickpocket qui avait utilisé une méthode bien lâche que de la jeter à terre.

  Suzuki chercha désespérément une tierce personne qui aurait aperçus la scène, mais il n'y avait personne dans cette rue ensablée. Elle devait donc le retrouver à partir de rien. Elle se dirigea vers les pontons du port pour savoir s'il ne s'était pas immédiatement enfuit. Un passant lui indiqua qu'un bateau pirate avait accosté la veille, voilà une piste intéressante. A priori, leur bateau était toujours là. Elle alla donc faire le tour de bordels et bars, espérant trouver quelque chose, elle ne voulait pas reprendre la mer sans sa boussole offerte par sa famille.  

  Un bar plutôt reculé de la ville se trouvait plus à l'intérieur des terres, elle décida d'aller voir là-bas, puis de revenir sur ses pas dans chaque coin potentiellement attrayant pour les pirates. Elle marcha une dizaine de minutes et trouva le lieu-dit. Bingo, il y avait tout un tas de malotrus dans ce bar spacieux. Évidement, il y eu quelque remarques sur le fait qu'une belle demoiselle venait d'entrer. Il y avait autant d'habitants que d'étrangers, de quoi prendre du temps pour les recherches. La blonde alla donc s'installer au comptoir pour interroger le serveur.

"- Bonjour Monsieur, j'aimerais vous demander si vous n'aviez pas vu ou entendu un voleur parler d'une boussole fraîchement dérobée?"

  Réponse négative. Elle resta donc un petit moment pour siroter une petite boisson sucrée, et écouter les clients afin de trouver une quelconque piste Le bar était bien plus agité que la ville, rien à voir au niveau de l'ambiance. L'agitation se fit de plus en plus entendre quand Suzuki se retourna et compris qu'un étrange individu venait de faire son apparition. Une créature humanoïde qui se faisait contrarier par des pirates.


Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 300.000
Niveau: 16/70
Experience: 0/650
Jeu 26 Avr - 12:37
Messages : 8
Voir le profil de l'utilisateur
« Grrrrrrrrrr ! Bande de minable insecte ! Osez m’attaquer de la sorte ! »


« La ferme démon, nous allons montrer que tu existe au reste du village ! »


Atlas venait de se faire capturer. Comment ça capture avait t-elle été exécutée ? C’est très simple, trois chasseurs. Trois hommes armés jusqu’aux dents, la créature marine n’avait pas eu la moindre de chance. Pas habitué aux combats terrestres, il s’était fait simplement dominer. Prit dans les mailles du filet, un filet qui se refermait de plus en plus sur les écailles solides du géant. Des hurlements et grognement de rage résonnait sur le chemin de la taverne, et les passants pouvaient voir cette étrange créature prit au piège. Dans l’incapacité de pouvoir bouger sans s’écorcher légèrement à travers les failles de l’armure d’écaille qu’il portait.


« Laissez moi donc passer ! Je veux… Je veux être libre ! » Hurla Atlas alors que des légères pointes commençaient à sortir de son corps essayant de déchirer ce filet de chasse, ce dernier commença à s’ébrécher doucement. Et lorsque les chasseurs remarquèrent agressivité de la créature, un homme rapprocha son fusil et actionna la détente. Une énorme explosion retentit, celui de l’activation de l’arme envoyant une salve mortelle pour un humain vers Atlas. Heureusement que la créature ne l’était pas entièrement, résistant à l’attaque mais dans un état assez grave. Réduisant ainsi son instinct animalier qui le poussait se battre jusqu’à la mort. Sa respiration devenue soudainement beaucoup plus lourde qu’avant et son rythme cardiaque qui s’accélérait. Tel un animal blessé, Atlas restait immobile fixant ses adversaires du coin de l’œil pendant qu’on le traînait de force vers un bar.


« Oyez ! Oyez ! Voyez donc l’incroyable créature qui vivait dans la forêt depuis des temps immémoriaux ! Nous avons capturer cette étrange chose a la peau aussi solide qu’un navire de guerre ! » Dit l’un des pirates en arrachant le filet envoyant ainsi Atlas au milieu du bar, saignant comme un mouton qu’on aurait au préalable égorgé. Un coup de sabre fut donné pour dissuader la bête de fuir ou de se déchaîner au milieu de la foule. Foule qui se rapprochait avec un intérêt morbide pour la pauvre créature qu’était le jeune Atlas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 482 500
Niveau: 14/70
Experience: 0/400
Dim 29 Avr - 18:46
Messages : 25
Voir le profil de l'utilisateur
À la recherche d'une boussole

Ft. Atlas
  Une scène bien triste et révoltante se trouva en face de l'audience du bar. C'était cette créature que l'on entendait crier hors de bar, avant qu'un de feu l'arrête ? Aucun doute sur les intentions des hommes qui venait de jeter, cet... Homme-Poisson ? Peu importe ce que c'était.

  Une foule, une marre de sang, un regard emplis de douleur, c'est tout ce que Suzuki voyait et la révoltait. Aider et rendre justice était tout ce qui l'importait, et là, c'était clairement la créature qu'il fallait aider.  

  Elle se leva du bar et écarta les quelques personnes qui s'étaient amassées autour du spectacle.  

"- Vous devriez avoir bien honte de persécuter ainsi-
- Ta gueule toi ! Oh... T'es bien jolie dit donc !
- ... Tu vas goûter à la beauté de mon arme oui."

  Suzuki sortit l'un des ses révolver et le pointa vers le pirate, avant de tirer vers le filet de l'homme-poisson pour le libérer. Elle se baissa pour lui retirer les cordages. Les pirates commencèrent à beugler et menacer la blonde de tout un tas d'atrocités. Ignorant leur propos, elle se rapprocha de leur chef, jusqu'à son niveau.

"- Qui êtes vous ? Selon votre réputation, peu être que l'on pourrait s'arranger... Elle laissa planer un sous-entendu pour que le pirate lui réponde sans faire d'histoire.
- Ohoh... Tu m'plaîs bien toi ! Jeffrey ! Pirate à 20 000 berrys, qu'est-ce t'en dit ma jolie ?
- J'en dit que ta tête va me permettre de continuer peinard ma route.
- Quoi ? "  

  Elle tira dans la jambe du pirate pour l'immobiliser. Les autres malfrats tentèrent de lui sauter dessus, mais, elle esquiva rapidement. Elle tira pour dans l'épaule d'un et manqua l'autre.

  Soudainement, quelqu'un l'attrapa le poignet par derrière. Un client du bar ? Apparemment, Suzuki était la seule dans son parti...

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Karate Island-