Phen D. Stal /en cours/

 :: Administration :: Recensement Universel :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 14 500
Niveau: 1/70
Experience:
Dim 29 Avr - 18:18
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
Phen D. Stal




« La Justice est le droit du plus fort »

NomD. Stal
Prénom(s) Phen
SurnomNyx
Âge30 Ans
Mer d'OrigineNorth Blue
Lieu de NaissanceHoelbrak
CampMarine
MétierNavigatrice
Fruit Du démonMagu Magu No Mi

Style de Combat •  Fruit du démon

Armes •  (Aucune)

MON HISTOIRE

La dernière représentante de la famille Stal avançait d'un pas rapide et sûr. Elle savait à quoi s'en tenir pour aujourd'hui : une énième réunion entre "grands" de la Marine. Aussi loin qu'elle se souvienne, la famille Stal avait toujours entretenu des liens avec la Marine. Son père et sa mère avaient mis en place les bribes de pouvoir que Phen possédaient désormais, et ce bien avant elle. Il faut dire que Klaüss, défunt père de Phen et ancien Baron de l'île de Hoelbrak, avait hérité de son propre père quelques trésors tels que son titre et ainsi que ses biens. Des biens importants puisqu'il était spécialisé dans l'import-export de bois travaillé, nécessaire à la construction de navires. Il avait aussi diverses activités lucratives sur lesquelles son empire financier s'était bâti, comme les maisons de jeu, les restaurants, les galeries d'art ou encore les salles d'enchères. Il faisait parti d'une noblesse exaspérée par les prises de décision du gouvernement mondial et de son ingérence. Aussi, il avait fait le choix de financer les mauvaises personnes et des groupuscules criminels bien avant son essor, rendant ainsi le Baron Stal un partisan financier de la première heure de plusieurs grandes organisations criminelles de renom.
Le long corridor était faiblement éclairé par quelques lanternes çà et là, les rideaux de soies de qualité supérieure volaient au gré du vent. Elle était vêtue comme la plupart du temps d'un large manteau de la marine sur les épaules, un tailleur bordeaux et une paire d'escarpins noirs. Mais cet apparat ne pouvait faire disparaître un détail majeur qui choque et attire l’œil lorsqu'on la regarde pour la première fois, mais témoignant surtout du passé de Phen : diverses brûlures, sur son visage d'abord puis en descendant sur son décolleté qui laisse lui aussi entrevoir une bonne partie de son corps brûlé intensément aux vues des cicatrices. Elle avait cet air sombre et impatient et il y avait de quoi. Ce genre de réunion était toujours annonciateur de mouvements et de nouvelles attaques pour la Marine. Il faut dire que, ces derniers temps, ils avaient été plutôt calmes face à l'adversité, notamment devant les pirates qui avaient commis les premières grandes attaques de leur histoire à l'encontre de la Marine, du Gouvernement mais aussi des Dragons Célestes. Mais si Phen avait su plus tôt ce qui l'attendait, peut-être aurait-elle fait demi-tour. Elle était passée devant le tableau des primes, plusieurs nouvelles têtes y étaient accrochées.

Devant la lourde porte en bois de chêne, les détails travaillés et les gravures y représentaient les différents actes et les grandes batailles de la Marine. Deux matelots avaient poussé la porte pour la laisser entrer et elle avait jeté un simple regard sur l'hémicycle. Plusieurs sous-officier, membres du gouvernements, officiers, divers espions et hommes à tout faire étaient présents, tous fidèles à la Marine, de manière indéfectible. Elle n'était pas la dernière, loin de là, et elle avait donc pris place sur son siège en cuir rouge matelassé, sa place habituelle. Elle pris le temps et le soin de préparer correctement son cigare avant qu'un serveur ne daigne lui verser du vin rouge d'un grand vignoble. La Marine savait s'y prendre avec ses plus fidèles soldats. Elle était une des plus fervente fanatique de la Marine, de son idéologie, et de son rêve d'impérialisme et de Justice Absolue. Elle était là le jour de la bataille de West Blue mais aussi lorsque le QG avait sauté. C'est d'ailleurs ce jour-là qu'elle avait été blessée presque mortellement par les flammes. Son navire avait littéralement implosé sous les coups répétés des cuirassés de la flotte pirate, non loin du rivage, elle avait été projetée sur la plage et avait prit partiellement feu à cause des résidus de poudre présente sur elle. Une sombre histoire pour la Dame, après cet incident, son Supérieur direct avait demandé son repos total, il avait certains projets pour la Dame et il se devait de garder la dernière héritière Stal en vie. La salle commençait à bien se remplir et il ne fallait pas plus de temps pour voir les les plus grands officiers et pontes de la Marine entrer à leurs tours, au premier rang comme toujours. Phen voulait une place au premier rang, plus que jamais, et plus haut encore, Amiral Stal. Et elle l'aurait, même si pour l'obtenir, elle devait jouer aux différents jeux politiques qui agitent la la Marine. Manipulation, intimidation, tout ceci n'étaient que des outils en permanente adaptation et réinventés pour des besoins spécifiques. Jusqu'ici, Phen n'avait aucun moyen d'obtenir un titre d'Amiral ou de Contre-Amiral elle commandait quelques missions çà et là pour la Marine et devait s'estimer heureuse de cette position de Lieutenant. Pour le moment.

La réunion fixait déjà les nouvelles missions pour chaque personne présente dans la salle, inutile de dire que les missions prioritaires et plus importantes incombaient les Officiers supérieurs : maintien des positions, infiltration au sein de la piraterie, établissement d'une base arrière. Tout ceci ne concernait aucunement Phen, elle n'était qu'un pion sur l’échiquier de la Marine. Un pion certes, mais un pion noble, une noblesse fédératrice.
Depuis moins d'une année, Phen avait fait une étrange découverte. Sur ordre de son supérieur, elle avait dû prendre d'assaut un convoi pirate se dirigeant vers le Nouveau-Monde. Son contenu était si précieux qu'elle ne pouvait y croire : un fruit du démon de type Logia s'y trouvait. Satisfait des services rendus et du dévouement de Phen, elle reçut la promotion de Lieutenant et le droit de garder le fruit, faisant d'elle une officier de choix. Les rumeurs au sein de la Marine donnent une toute autre version, qui alimente bien les commérages sur la famille Stal et son influence. Les rumeurs affirment que ce serait l'Amiral Taka lui-même qui aurait offert le grade Dame pour récompenser son fanatisme et son dévouement envers la Marine. Nul ne sait réellement quelle histoire croire, peut-être même qu'il existerait une toute autre histoire. Néanmoins, Phen était souvent en prise à des rumeurs et des attitudes peu fréquentables à cause de ce semblant de faveur de la part de son statut noble.

La séance s'était terminée après presque une heure de débat, d'ordre de mission, de rapports. Le QG de la Marine était un véritable petit état, et cette partie n'était qu'une infime chose devant la véritable Justice, chacun ayant un rôle à jouer. L’assemblée s'était dirigée vers la sortie, Phen y compris. Quelques temps après, dans le même corridor, son second, lui avait remis un pli l'informant que l'ensemble des équipages étaient prêts et qu'ils pourraient partir sur ses ordres. Elle l'avait rapidement congédié et était arrivée à la salle de réception, tradition d'après séance où bon nombre des membres de la Marine profitaient d'une vaste débauche de victuailles et d'alcool. Phen n'y participait que très rarement, préférant accomplir ses devoirs en priorité. Mais aujourd'hui, et comme toujours depuis ses blessures, elle n'avait reçu aucune mission, aucun objectif. Elle était simplement tenue d'être prête avec sa flottille pour venir prêter main forte. Outre son inutilité flagrante, Phen semblait de plus en plus s'éloigner de son but pour atteindre le rang d'Amiral.

Mais la soirée prit un tournant tout à fait inattendu pour la Dame, perdue au milieu de ce repas festif. Son Supérieur, le Commandant Grey, l'un des officier supérieur de la Marine s'était approché d'elle. Les grands partisans de la Marine, ceux qui aspirent à des rêves d'Amirauté étaient des personnes qu'elle ne fréquentait que très peu, pour ne pas dire jamais. Il était donc bien étrange de voir le Commandant venir dans sa direction et surtout s'adresser directement à elle.

"- Lieutenant. C'est un plaisir de voir que vous vous êtes parfaitement remise de toutes vos blessures. J'ai aussi appris pour votre... "nouveau grade" et pouvoir. C'est tout bonnement fascinant de voir vos aptitudes à commander, vous devez être très fière."

Phen s'était poliment inclinée en guise de respect pour son supérieur, elle connaissait uniquement de nom Grey. Ce bref échange de mondanité ne donnait en aucun cas le signe d'une mission future, mais, ce genre de discours faisait aussi parti des jeux de la Marine et de son aspect plus politisé.

"- Bonsoir. Je vous remercie de votre sollicitude Commandant, ma convalescence fût très longue en effet, et j'ai encore peine à m'habituer à mes cicatrices, mais que voulez-vous... Paraît-il que cela fait de nous de véritables guerriers ! Et, concernant ma nomination, je n'ai pas encore pleinement conscience de sa puissance et de son impact, pour dire vrai je n'ai pas eu tellement d'occasions de pousser mon potentiel au maximum, à part faire quelques papiers à signer pour le reste de la Marine peut-être."


Les deux protagonistes avaient eu un rire forcé suite aux dires de la Dame. Inutile de préciser que ce genre de futilités faisaient parti du protocole en vigueur et qu'il était difficile pour Phen d'agir avec déférence devant un tel supérieur. Elle ne perdait pas ses moyens pour autant mais se devait de montrer une pointe de respect dans sa voix. Grey avait à son tour repris sa petite allocution, attrapant le bras de sa partenaire improvisée pour la mener vers des lieux plus calme.

"-Je vois Dame Stal, je vois ! Je suis ici pour une raison particulière, Lieutenant. Je sais que vous affectionnez particulièrement les choses concises et claires. C'est pourquoi je vais être direct avec vous. Nous sommes en guerre, et vous, plus que quiconque en êtes consciente. Votre "passé" dans les magouilles de votre père est une bénédiction mais aussi une malédiction très chère. Une bénédiction car votre grade de donateur vous a permis d'apprendre bien des choses sur l'ennemi et les différentes organisations criminelles, votre père a été sage de vous y former pendant votre jeunesse. Votre infiltration était tout bonnement parfaite ! D'une subtilité abracadabrante, une merveilleuse idée que feu votre père avait eu là, même si ce n'était pas son but véritable ne nous voilons pas la face! Mais voilà, les pirates ont sévit et les groupes criminels ne sont plus une priorité. Ils savent. Ils savent qu'ils sont traqués. Connaissiez-vous le cher et tendre disparu Vice-Amiral Iyor ?"

Phen avait bien du mal à assimiler les récentes nouvelles. Certes, elle avait fait parti pendant des années des affaires de son père, elle s'était hissée au rang de donateur après sa sortie de l'école d'officier et avait servi de source de renseignements pour la Marine bien avant les essors des différentes organisations criminelles. C'était son père, Klaüss D. Stal qui avait décidé de la placer à ce poste afin de pouvoir aider les différentes organisations criminelle. Son père, elle l'adorait, au point de l'estimer comme un véritable Dieu vivant. A sa mort, elle s'était jurée de devenir plus forte qu'il ne l'avait jamais été. Il était fin stratège, savait manier les mots et comprenait parfaitement l'essence même du pouvoir. Sa mère, elle, était féroce, bien trop pour elle, et pendant un temps, elle l'avait détesté. Mais c'était elle qui lui avait enseigné l'art de combattre et avait tenté de percer, avec elle, l'art et la discipline du "Haki" mais jamais elles n'y arrivèrent. Au sein de la Marine, elle avait appris la stratégie, le combat, le commandement, les batailles navales. Tout ceci avait fait d'elle une redoutable tacticienne et théoricienne de combat, lui assurant une place au sein de l'idéologie de la Justice. Elle avait eût le privilège d'obtenir le droit d'entrer dans une des plus prestigieuses écoles d'officier située sur North Blue. Elle avait subi trois intenses années de classe pour ressortir officier et être affectée au grade de Lieutenant au sein d'une patrouille des Blues. La séparation avec ses parents et le profond schisme entre l'idéologie de la Marine et du Gouvernement avec l'idéologie de son père et de ses complices criminels avaient créé un profond sentiment de mal-être. Longtemps, elle s'était questionnée sur la véritable raison de son infiltration. Son père voulait-il en finir avec ses donnations ? N'était-elle pas assez digne pour servir la Marine ? Tant de questions l'avaient agité. Pour en revenir au Commandant et ses déclarations.
Pourquoi parler des Pirates? Elle connaissait bien des choses au sujet de cette caste puisque c'était la caste criminelle à la "mode", non ? Les seules choses qu'elle savait à leurs sujets, c'était leur ténacité et leur dévotion totale à être un outil stratégique et spécial représentant une valeur haute stratégique et politique, agissant dans l'ombre, pour instiller la "vérité" et les germes du chaos. Alors que pouvaient-ils bien lui vouloir ? Elle était hors-circuit depuis presque deux années et n'avait pas fait parti d'une opération quelconque. Déboussolée, elle répondit à voix basse, comme l'avait fait son supérieur.

"-Je ne suis pas sûre de comprendre. En quoi suis-je intéressante pour une affaire sur les pirates? Je ne suis en rien une personne de choix pour ce genre de dossier. Je n'ai aucun pouvoir sur la Marine actuellement, je n'ai que quelques compétences et je suis seulement responsable de missions secondaires qui restent la plupart du temps sans intérêts. Je suis un peu abasourdie par la chose et j'avoue ne pas comprendre ou saisir la subtilité. Pourriez-vous m'éclairer ? Je ne connais pas ce Vice-Amiral, non..."

Le Commandant avait esquissé un sourire amusé aux propos de sa subordonnée. Une chose était sûre, c'est qu'elle sous-estimait son importance dans la démarche actuelle et qu'elle était encore loin d'imaginer le futur qui lui était promis. Conscient des enjeux, l'officier supérieur de la Marine fouillait dans sa propre poche pour y dénicher une lettre, vérifiant qu'elle soit bien présente, il l'avait aussitôt remise dans sa poche avant de reprendre.

"-Et bien ma chère, pour des raisons que j'ignore encore. Il semblerait bien que l'heure est à la trahison. Nous pensons, fortement que tout ceci est lié à votre ancienne infiltration auprès du portefeuille de votre père. Le Vice-Amiral dont je vous parle, était un ancien possesseur de données sensibles sur les pirates, dont je n'ai pas connaissance. Les pirates seraient liés de près ou de loin à votre famille et vont tenter de vous tuer tout comme ils l'ont fait pour le Vice-Amiral. Enfin il n'est pas mort, il s'est convertit à l'ennemi. Peut-être vont-ils tenter de vous influencer pour que vous vous tourniez de nouveau vers l'affaire de votre famille. Aucune hypothèse n'est à exclure et vous en avez conscience je présume . De ce fait j'ai mes ordres. Et vos ordres."

Phen avait arqué un sourcil en guise d'interrogation et de stupéfaction. Comment avaient-ils pu savoir pour son rôle dans la Famille ? Elle qui ne quittait jamais cet endroit, il y avait donc des espions ou des traîtres au sein de la Marine ? Ou était-elle victime de ces vilaines rumeurs ? Nul ne pouvait savoir pour l'instant et le Commandant de North Blue ne semblait pas en savoir plus lui même. Confuse par une telle situation, un frisson lui avait parcouru l'échine lorsqu'elle avait entendu le mot "Ordre". Se pouvait-il qu'elle reprenne enfin du service pour la Marine ? Se pouvait-il qu'elle se voit confier une mission d'envergure afin d'atteindre son but ? Elle n'avait pas répondu à son interlocuteur, il n'y avait pas matière à répondre, juste à attendre que ce dernier mette fin à un épouvantable suspens. Il avait de nouveau sorti sa lettre et l'avait tendu à la jeune femme, une enveloppe d'un papier rouge sang qui portait le sceau de la Marine, une magnifique lettre. Une lettre, ce même genre d'enveloppe et de papier était parvenue un petit matin, avec pour ordre une démobilisation forcée qui l'invitait à quitter la convalescence et rejoindre au plus vite la Baronnie Stal et le repos. Son père était mort depuis deux ans, il avait bien vécu et avait cédé un héritage colossal à son unique fille. Argent, pouvoir, avenir au sein de la Marine contre son insu. Une fois chez elle, une nouvelle lettre était apparue et pour la première fois, la Dame avait fait son apparition au sein de la Marine. Elle avait mérité sa place après toutes ses années de service au sein de la Marine, mais le chemin était encore long et ardu.

"-Ce sont vos ordres Dame Stal. Je ne sais pas ce que contient la lettre, cependant je sais que cette mission est d'une haute importance et que vous allez devoir quitter ce lieu afin de ne pas attirer les nuisibles espions Pirates ou révolutionnaires. De ce que j'ai compris cette lettre doit vous envoyer dans les Blues avec un des navires affrétés ici, c'est ici que ce déroule le début de votre mission. Inutile de préciser qu'elle doit être accomplie avant de revenir ici et que vous devrez aussi vous débarrasser de l'agent espion qui vous file. Car il y en a forcément un, croyez moi. Soyez sûre, Lieutenant, que vous reprenez du service. Maintenant, je dois prendre congé de vous, je suis attendu. Et vous aussi pour le coup."

Phen avait aspiré une longue volute de fumée de son cigare avant de retourner la lettre dans tous les sens et de déchirer le haut de cette dernière. Elle en avait extirpé sans difficulté le pli manuscrit qu'elle avait lu aussitôt. Dérangée par le contenu, son cigare avait glissé de sa bouche pour s'écraser sur le sol. A la demande finale, Phen avait mis feu à la lettre et s'était dirigée vers la sortie du QG rejoignant ainsi rapidement le port. Elle avait alors avisé le Capitaine du navire et avait montré un pli, l'ensemble de l'équipage se mettant promptement en route pour la prochaine destination sous ses ordres. Cette fois-ci, Phen était de retour dans la course.
La dernière fois qu'elle avait senti la caresse de l'air marin dans ses cheveux, elle avait bien failli mourir brûlée vive. Elle faisait parti du navire qui devait assurer la retraite de la section d'assaut du navire des pirates de West Blue lors de la bataille. Dans un malheureux concours de circonstances, l'un des barils de poudre s'était mis à rouler, fauchant Phen et répandant une grande partie de son contenu sur elle. Les cuirassés de la flotte pirate avaient alors concentrés leur puissance de feu sur ce navire, le faisant littéralement exploser. Phen, elle, avait été violemment éjectée du navire et durant sa propulsion la poudre présente sur son corps s'était mise à se consumer avant qu'elle ne touche terre sur la plage et ne se roule dans l'eau, par chance un survivant l'avait attrapée à temps avant qu'elle ne coule comme une enclume. Ce fût événement marquant pour elle, il avait annoncé la véritable scission de son passé avec les affaires familiales qu'elle s'était mise à détester et haïr. C'était aussi ce qui avait bien failli la sortir définitivement de l'échiquier de la Marine. Pourtant, avec cette lettre en main elle était autorisée à pouvoir déchaîner sa colère et rappeler à tous que la Marine étaient une menace encore bien présente et qu'elle ferait tout pour appliquer la Justice.

CARACTÈRE

Définir ou même parler du caractère de Dame Stal serait une aberration en soi, personne, oui personne ne peut définir ou quantifié un tel comportement. Elle sait cacher son jeu autant qu’elle le veut et laisse toujours entrevoir des choses en laissant apparaître d’autres. Manipulatrice, elle utilise toute l’éloquence que sa classe sociale lui impose afin de manier avec verve et malice les mots. Laissant sous-entendre des faits, elle ne lésine pas sur le pouvoir des mots faisant d’elle une redoutable oratrice. Aussi étrange que cela puisse paraître, Phen peut faire preuve d’une grande clémence vis-à-vis de ses subalternes, elle récompense copieusement les victoires et les réussites, s’entourant de personnes compétentes et loyales à sa personne. Mais elle est un modèle de cruauté lorsqu’elle décide de châtier une faute trop lourde, ou supprimer une menace grandissante à ses yeux. Elle sait montrer aussi toute sa classe et sa dignité; de lignée certaine elle a reçut une excellente éducation lui permettant ainsi de briller en société et rester d’une politesse exemplaire. Très maniérée elle reste très à cheval sur le protocole, aussi bien envers les autres qu’elle-même, un non respect de ce dernier peut-être lourd de conséquences pour son interlocuteur.

Aussi froide que la mort elle-même, la jeune femme, n’hésite pas à être des plus imaginatives qui soit pour parvenir à ses fins même si cela sacrifie des centaines de vies pour une faible victoire. Torture, agonie, douleurs et souffrance sont des maîtres mots, elle tire l’essentiel de son pouvoir de la désolation et de la mort qu’elle administre si facilement. Ses plus grands défauts viennent noircir un tableau déjà bien sombre, plutôt solitaire elle est une très mauvaise meneuse sur le terrain et préfère agir seule dans l’ombre. De nature impatiente, elle ne tolère en aucun le retard, l’absence, et elle estime devoir obtenir des résultats dans la minute. Très à cheval sur la présentation et l’esthétique. En société, elle reste très effacée, dégage un calme certain et ce, dans les pires situations, elle se contente généralement d’observer beaucoup avant de prendre la parole. D’une tenue, d’un style, et d’un parler irréprochable, elle accorde une énorme importance au fait de la déperdition des traditions de la Marine, notamment pour ce qui est des recrues.
En effet, la demoiselle estime que tous devraient subir un entrainement plus dur pour préparer les hommes à défendre l'institution du mieux qu'il soit humainement possible.

Elle éprouve un profond dégoût pour les êtres faibles et donc repoussant qu’elle qualifie d’abjecte et n’hésite pas à sacrifier ou tuer ceux-ci dés que l’occasion se présente à elle. Vis-à-vis des autres Marines de son rang elle se contente de défendre ses idées avec fougue tout en ouvrant le débat avec les autres. Les Marines de lignée inférieures lui indiffère un peu, elle ne montre de l’attention qu’aux Marines qui agissent dans le respect des traditions ou descendant d’une lignée noble. Étant persuadée que parler peu c’est parler bien, elle confie la plupart de ses tâches à son ordonnance qui se contente de référer les personnes compétentes. D’une malveillance sans fin, elle cherche toujours à parvenir à ses fins en s’entourant des plus brillants éléments, selon elle, il n’y a pas pire espoir que d’espérer avoir un espoir. Ainsi donc elle utilise ses moyens, instillant en eux une goutte d’espoir et les anéantissant avant de les briser. Totalement sectaire à une classe qui lui est inférieure, elle ressent du mépris, un dégoût, de la haine envers des êtres qu’elle considère inférieure, jugeant leurs vies insignifiantes, nauséabonde, tout comme les hommes qui pour elle ne méritent pas la vie. Seul les Marines mérite son attention. Cet extrémisme la pousse parfois à des meurtres abominables, dévoilant toute sa folie, sa cruauté, et son penchant pour le respect de l’institution qu'est la Marine. Une Caste qu’elle rêve de voir «pure» totalement obnubilée par le pouvoir et la puissance, ne laissant plus aucune chance aux êtres inférieurs, aux malfrats, aux gens sans honneur ni discipline.

La Dame peut, au premier abord, sembler être une femme parfaitement banale. Facilement abordable, elle utilise des mots et des phrases complexes pour démontrer toute son éloquence. De manière générale, c'est une femme appréciée, brillante en société, possédant une vaste culture et des manières qui font d'elles une grande dame de l’aristocratie. Mais c'est aussi, sous ce masque de formalités et de protocoles, une toute autre personne qui peut apparaître lorsqu'elle est en mission, lorsqu'elle est trahie ou lorsqu'elle doit accomplir une tâche précise. En effet, dotée d'une détermination et d'une abnégation sans pareille, Phen est une jusqu’au-boutiste prête à tout pour défendre sa cause. Elle use des principes qui "ont façonné le monde" : la violence, la peur, le chantage, la manipulation. Elle est passée au rang de maître dans ces domaines et les utilise à la perfection. Très instruite, elle pèse souvent ses mots et les utilise avec le plus grand soin tout en étant persuadée que le pouvoir des mots existe toujours en ce monde. Fortement influencée par la culture et les peuples bien qu'elle soit profondément raciste vis-à-vis de certaines races comme celle des hommes-poissons, elle favorise des approches politiques et moins brutales. Cependant, si cette technique vient à échouer, elle montre toute sa folie et sa violence, la classant sûrement au rang de psychopathe, de sociopathe et de criminel contre l'humanité entière. Elle fait preuve d'un calme et d'un pragmatisme incommensurable, déstabilisant parfois même par de simples paroles ses adversaires. Il n'est pas rare de la voir dans une grande colère. Animée par des profonds désirs de vengeance et de grandeur, elle possède un petit côté mégalomane qui, parfois, prend le dessus sur ses décisions. Bien qu'ouverte et abordable, lui parler revient à se faire enrôler, tant elle sait être persuasive, ou mourir tôt au tard.

Forgée par une discipline et un rigorisme académique, sa volonté qu'elle a développé au fil des années ont fait d'elle une femme de pouvoir. Douce et à la fois implacable, elle a un sens inné de la psychologie et l'utilise pour en tirer des avantages certains. Calculatrice, intellectuelle de renom, elle utilise toutes les connaissances dont elle dispose pour brouiller les pistes et se frayer un chemin sur Grand-Line pour le compte de la Marine et du Gouvernement Mondial. C'est une fervente adepte de la Marine voir même une adoratrice, elle ne fait pas semblant d'y croire pour être dans le camp des vainqueurs, non, elle est présente dans ce camp, car elle adhère totalement à la doctrine et les idéaux de la Marine et souhaite être annoncée comme l'un des cerveaux de cette institution. Redoutable combattante et stratège, elle connaît la plupart des stratégies et formation de base de la Marine la rendant ainsi aussi dangereuse sur terre que sur les mers.


PHYSIQUE

L’on peut lire bien des mots sur le visage de cette femme, comprendre bien des sentiments mais aussi voir la véritable nature obscure. Sa simple présence impose le respect ainsi qu’une peur palpable, comme si une aura malsaine et maléfique pouvait se mouvoir autour d’elle, faisant bruisser les feuilles des arbres qu’elle approche; Faire onduler l’eau au bord d’une rivière; Obscurcir le ciel tel que le ferait le crépuscule venant. Ses pas feutrés donnent une grâce infinie à sa silhouette fine, sa démarche renforce cet aspect par la confiance et la sûreté qu’elle en dégage. C’est toute une allure qui se créée autour de cette grâce et finesse, les deux pieds sanglés de sandales de cuir montent jusqu’aux chevilles avant que deux fines ficelles ne viennent se nouer jusqu’à mi-mollet enserpentées autour des jambes dorées de la jeune femme. Le bas de sa robe, raffinée et cousue main, laisse entrevoir ses deux cuisses puis un large ruban noir tombe devant ses genoux pour orner le tout.

Ses hanches arborent une ceinture d’un tissu travaillé et satiné, encerclé de métaux précieux et scintillants, eux même sertis de pierres toutes aussi précieuses les unes que les autres, un travail d’orfèvre remontant parfaitement le tissu du bas de la robe pour laisser entrevoir une chute de reins des plus agréables à regarder. La robe, elle, vient se séparer en deux morceaux au niveau du fessier pour se tresser uniquement dans le dos laissant tout l’abdomen de la jeune femme à l’air libre, puis les deux morceaux de tissus viennent sangler ses bras pour réaliser deux ganses dans le dos du Cyborg. Son ventre aussi plat qu’une vallée présente plusieurs cicatrices ayant toutes leurs histoires. La petite poitrine de la jeune femme était cintrée par une unique bande de tissus satiné, l’aspect envoûtant de la Marine était bien assez traître.

Ses mains étaient munies d’ongles aussi aiguisées que des serres, et chacun de ses doigts se voyait doter d’un tatouage ou chaque runes avait un sens lourd pour la Marine. Un tissu pâle vient s’entrelacer autour de ses avant bras, venant se nouer au niveau du coude où chaque nœud possède une petite chaîne dorée laissant pendre une perle de mer, une pierre toute aussi précieuse que difficile à obtenir. Sa nuque est garnis de quelques cheveux retombant de sa queue de cheval, accueillant en son sein un sautoir délicat et argenté, un bijou semblant bien moins précieux que sa tenue d’apparat actuelle. Ses lèvres fines forment quant à elle un sourire des plus glaciale, aspect d’autant plus renforcé par les atouts cosmétiques utilisés, un rouge à lèvre pâle délimité par un trait violacé. L’épaisse cape noire enveloppe la totalité du corps frêle de ce sombre protagoniste, ne laissant entrevoir que son bandeau blanc sertir sa tête pour retenir ses cheveux, la large capuche englobant la majorité du crâne. Le reste de l’accoutrement, étant très bouffant, cache parfaitement la forme fluette de la femme et se contente de tomber à ses pieds et de traîner au sol, si bien que lors de ces déplacements, une personne commune aurait l’impression de voir flotter une ombre discrète et menaçante au dessus du sol. Une si belle femme, dans un corps si frêle, ne dépassant pas le mètre soixante dix.
Sa posture et son allure font d’elle une grande dame de société montrant définitivement son attachement à une lignée noble et son appartenance à une sphère sociale supérieure.

DERRIÈRE L'ECRAN

~ PseudoPhen
~ Double-Compte ? >Non
~ Âge30
~ Comment avez-vous connu le Forum ?Topsite
~ Votre Avis ?Wait and see ^^
Merci de ne pas réutiliser ces codes en dehors du Forum One Piece : Rebirth ©️Fawadja
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 14 500
Niveau: 1/70
Experience:
Dim 29 Avr - 19:40
Messages : 4
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai fini. Merci d'avance au correcteur. Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.504.500
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Dim 29 Avr - 23:09
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue à toi^^
N'hésite pas à nous contacter via discord ou MP pour d'éventuelles questions ou informations.
Je m'occupe de toi demain ou mardi au plus tard Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 409.000
Niveau: 15/70
Experience: 0/650
Mer 2 Mai - 19:06
Messages : 32
Voir le profil de l'utilisateur
Notation Présentation




Français 20/20 :
Il y avait très peu de fautes, je te félicite pour ça d'ailleurs, ça permet une agréable lecture !
Qualité 32/40 :
J'ai aimé la qualité de ta présentation, au début je me sentais perdu, mais j'ai réussi à me retrouver puisque certaines parties auraient du être racontés dès le début au lieu de le faire à la fin pour l'histoire. Sinon, j'ai adoré la manière dont tu décris ton personnages physiquement et mentalement.
Quantité 12/15 :
C'était long tout de même !
Originalité 10/15 :
J'ai trouvé l'histoire original, dommage que la fin de ton histoire est très récurrent dans les présentations je trouve ^^.
Cohérence avec le contexte 10/10 :
Rien à dire sur ce sujet.

Total 84/100

Votre niveau = ((84/100)/20)*3 = 12.6
 = Niveau 13/15

Tu es donc validé au niveau 13 ! Tu as donc le niveau requis pour réserver ton fruit ! Tu feras donc ton test RP quand tu auras le niveau requis pour ingurgiter ton fruit ! Je t'invite donc à recenser ton avatar ICI, faire ta fiche technique ICI et quand tout cela sera fait, tu pourras partir rp. Je te souhaite une bonne aventure !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Recensement Universel :: Présentations Validées-