La lois du plus fort

 :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: Autres Îles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 274 500
Niveau: 16/70
Experience: 28/650
Mar 27 Fév - 18:00
Messages : 25
Localisation : East Blue
Métier / Grade : Charpentier
Voir le profil de l'utilisateur

La lois du plus fort



Red Town, était une île banale qui se trouvait près de la montagne Red Line. Cette île était l'une des dernières où les marins pouvaient faire escale avant de s'aventurait sur la route de Grande Line, elle avait une particularité. L'ambiance et le décor étaient similaires au far West. Des saloons et des cow-boys avec des revolvers, étaient présents partout sur l'île. L'île n'avait pas de protection, pour interdire la venue de pirate et autres bandits. Red Town était une des îles les plus malfamés de tout East Blue, les racailles de Grande Line qui n'avait pas réussi a dompté cette mer est qui étaient de retour sur East Blue, faisaient escale sur Red Town pour ce ravitaillé. Les habitants avaient peur des pirates, ils avaient même nommé pour leur sécurité un shérif qui aurait pris en main Red Town.

Il avait une certaine expérience dans les armes à feu, un ancien chasseur de primes qui s'était installé à Red Town. Donc comme je le disais, certains pirates qui revenaient de Grande Line la queue entre les jambes. Le shérif s'occupa évidemment de la racaille sans aucun problème, après tout ce n'était que des pirates de seconde zone. Les habitants de l'île menèrent une existence plus agréable et plus heureuse avec la présence du shérif, les enfants jouent dans les rues. Les femmes faisaient la lessive et les hommes étaient occupés à boire au saloon, l'ambiance était chaleureuse. Pas de bandits notoires, mais ce qui était intéressant avec Red Town. Ce n'était pas son folklore ou encore sa position maritime, mais plutôt sa relation avec le gouvernement mondial. La marine était autant détestée que les pirates, les habitants n'avaient jamais pu compter sur leur aide. Ils s'étaient débrouillés seuls, mais il ne fallait pas croire que les habitants étaient des surhumains. Ils avaient juste l'habitude de faire face à des pirates, si je devais estimer leur puissance. Pas plus fort qu'un simple soldat de la marine, pour les plus expérimenté. Le shérif était l'exception qui confirmait la règle, étant un ancien chasseur de primes, il avait déjà une certaine expérience.

Un jour très ensoleillé, commença sur Red Town. Le Shérif était de mauvaise humeur ce jour-là, il n'avait pas réussi à fermer l'œil de la nuit. Il avait des cernes en dessous des yeux, un café à la main avec une clope au bec et il était parti pour sa journée. Il contrôla chaque boutique et surtout faisait du charme aux demoiselles, ce Shérif était un bon vivant. Mais un groupe d'hommes étaient arrivés en ville, ils avaient pris possession du saloon favori du shérif, ce dernier avait vaguement entendu le raffut qu'ils firent. Avec son revolver à la ceinture, il entra dans le saloon et lança un regard froid aux gibiers de potence tous les pirates arrêtèrent le vacarme, ils remarquèrent la présence du shérif. Les pirates étaient devenus silencieux, pas un son ne sortit de leur bouche. Ils tenaient fermement leur pistolet à silex dans leurs mains, le shérif cracha par terre, il avait toujours sa clope au bec qui n'était pas allumé.

- Qu'avons-nous là ? Une belle bande de mauviette !


- Hein !?


Les pirates avaient dans leur ligne de mire le shérif, ils levèrent leur pistolet. Le shérif fut d'une rapidité fulgurante, il descendit cinq pirates. Les douilles tombèrent du revolver, il ne restait plus qu'un seul pirate apeuré devant lui. Il tremblait de peur, les cadavres de ses compagnons de fortune étendus sur le sol. Le barman était caché derrière son bar, le shérif était en pleine possession de ses moyens. Il restait encore plein d'autres pirates dans le bistro, une chose était certaine, ce shérif n'avait peur de rien. Le pirate apeuré avait fait l'erreur de reculer de deux pas, il prit une balle dans le dos par un homme tapis dans l'ombre depuis le début. L'homme jouait au poker avec ses sbires, il n'avait pas hésité à assassiner son soldat. Il était assis à une table du fond, caché par la fumée des cigares. Le shérif avança jusqu'à lui, il était entouré de pirate, mais il n'avait pas peur. Il demanda à l'homme de sortir à l'extérieur, pour un duel à un contre un. L'homme sorti de la fumée, il était assez musclé et imposant. Il regarda fixement le shérif et lui disait.

- Pauvre minable, tu sais qui je suis au moins pour me défier !? Le grand Atlas, les plus grands desperados des quatre blues.


Le shérif n'avait pas eu le temps de répondre, qu'un pirate lui brisa une chaise sur le dos. Il tomba à terre, les pirates le battirent et lui crachèrent dessus. Après une certaine correction, le capitaine des pirates prit le shérif par la gorge et lui souffla sa fumée au visage. Dans une dernière tentative, le Shérif tira ses dernières balles sur le capitaine. Il avait raté son coup, deux pirates étaient tombés derrière le colosse. D'un coup de poing, le shérif fut éjecté du saloon. Il était étendu à terre devant le saloon. Le Shérif ouvrit un œil qui était boursouflé, devant lui un homme de trois mètres de haut avec un masque de tigre devant le saloon prêt à accomplir sa mission, il ignorait complètement le shérif. Il avait un Escargophone et parlait avec son supérieur, il raconta son périple et la situation actuelle. Elric sorti une lettre avec écrit dessus.

- Agent Elric, vous avez carte blanche éradiquez-moi cette rascasse.


- Roar !


Les cris du champion attirèrent l'attention des pirates, Elric était prêt à en découdre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 274 500
Niveau: 16/70
Experience: 28/650
Mer 28 Fév - 6:24
Messages : 25
Localisation : East Blue
Métier / Grade : Charpentier
Voir le profil de l'utilisateur

La lois du plus fort



Elric se tint devant le Shérif amoché, il se releva malgré ses blessures. Il demanda à Elric qui il était, notre champion prit une pose de catch et fit gonfler ses biceps.

- Roar ! Je suis le champion, et toi, tu dois être dégoûté de t'avoir reçu une raclée par ces minables.


Le Shérif cracha par terre, puis il demanda à Elric de rester à l'écart de son boulot. Mais les pirates entendirent les paroles d'Elric, leur capitaine envoya quelques hommes réglés le problème. Dix hommes armés de pistolet à silex et de sabre, sortaient du saloon et firent face à Elric ainsi qu'au Shérif. Ce dernier demanda à Elric de rentrer chez lui, il sorti son revolver et braqua les pirates. Il tira, mais cet idiot avait oublié qu'il n'avait plus de balles. Les pirates rigolèrent devant la stupidité du Shérif, entre temps, Elric apparu derrière les pirates. D'un coup de poing au sol, il fit trembler la terre. Les pirates tombèrent des marches du saloon, Elric s'avança lentement vers eux.

- Tu es qui enfoiré ! Peu importe, les gars feus !


Les pirates tirèrent sur Elric, mais notre champion utilisa son Tekkai. Les balles ne firent qu'un bruit métallique sur le torse d'Elric, les autres pirates tentèrent leur chance au sabre. Mais leur sabre se brisa au contact du corps du champion, Elric s'élança les deux bras écartés vers les pirates. Il emporta six pirates avec ses bras, ils furent violemment frappés par la vitesse d'Elric. Les quatre restant appelèrent leur capitaine et compagnons à l'aide, Elric prit par le visage deux pirates avec ses deux mains. Il avait carte blanche, il cogna les deux pirates en joignant les deux mains. Il mit un coup de poing dans le visage d'un autre, le Shérif fut étonné par la puissance de Elric , mais surtout par sa technique. Les autres pirates arrivèrent finalement hors du saloon, Elric en joignant ses deux mains, écrasa le dernier pirate devant lui. Une quinzaine de pirates entourèrent Elric ainsi que le Shérif, tous braquèrent les deux représentant de la justice. Elric prit le Shérif par le crâne et le lança sur des pirates, les autres tirèrent à l'unisson sur Elric.

- Feu !


Elric disparut subitement, les balles touchèrent les pirates. Plus de la moitié furent touchée par leurs compagnons, le champion réapparut subitement derrière les pirates, son Soru lui avait été utile. Elric mit un coup d'épaule avec la vitesse de son Soru, dans le tas de pirates. Peu avaient encore la force de se relever après un coup pareil, trois pirates courageux ou idiots tenaient toujours debout ensanglantés. Le capitaine sorti furax du Saloon, il vit que son équipage fut vaincu, les trois pirates restant allèrent rejoindre leur capitaine.

- Capitaine, ce type c'est un monstre. Disait un pirate apeuré.

Les trois pirates tremblaient devant Elric, leur capitaine tira une balle dans le dos de chacun d'entre eux.

- Bande de lâches, chez les desperados il n'y a pas de réédition ! Disait Atlas, avec son revolver encore fumant. Alors c'est toi le fumier qui a exterminé mes hommes, espèce de ringard, je vais te tuer, tu sais à qui tu as à faire ? Je suis Atlas ! Ma prime s'élève à pas moins de 7 000 000 de Berrys, tu vas morfler !

Elric avança lentement jusqu'à Atlas, ce dernier sorti un bazooka et un revolver. Il tira un boulet de canon sur Elric, puis il continua l'assaut avec des tirs de revolver et de Bazooka. Atlas arrêta de tirer une fois que ses munitions soient vide, la fumée recouvrait la zone.

- Ahahaha ! Tu vois ce qu'il arrive, quand ont défi le grand Atl...Non, mais ce n'est pas vrai ! Les orbites d'Atlas sortaient de ses yeux.

Elric n'avait reçu aucun dégât grâce à son Tekkai, le champion cracha par terre et s'avança vers Atlas, qui tremblait de peur. Mais avant qu'Elric ne puisse faire quoique ce soit à Atlas, le pirate se prit une balle dans le crâne. Il tomba raide mort devant les portes du saloon, ce ne fut pas le seul à mourir d'une balle dans la tête, tous les pirates sans exception furent exécuté. Le Shérif regarda autour de lui, pour savoir d'où pouvait provenir les balles, mais il vit rien. Elric prit le corps du pirate et sorti de sa poche l'avis de recherche, aucune erreur possible. Le Shérif demanda à Elric de lui laisser régler cette affaire, Elric lui disait avant de partir pour son navire.

- Roar ! Vous avez déjà de la chance que nous sommes venus dans ce patelin minable, estime-toi heureux d'être encore en vie. Fait ce que tu veux des cadavres des sous-fifres, moi j'emporte le gros gibier. Contacter le gouvernement, dit leur bien que la mission est un succès.


- Nous ? Disait le Shérif avec un air interrogative

Elric parti rejoindre le port, un navire du gouvernement était venu chercher le corps du pirate, Elric sauta dans sa barque où Shadrack fit semblant de faire une sieste, mais à sa ceinture ses deux revolvers étaient encore chauds. Elric parti de l'île en direction d'une autre, il avait accompli son devoir.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Rp :: Blues :: East Blue :: Autres Îles-