[FB]Roi contre Pion... Partie d'échec enflammée ! (ft Varga)

 :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Baterilla Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.312.000
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Dim 4 Mar - 1:25
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur


ROI CONTRE PION...
PARTIE D'ÉCHEC ENFLAMMÉE



South Blue, une mer où la marine avait du mal à y prendre le contrôle… les révolutionnaires y avait en partie la main mise, mais depuis quelque temps, une autre menace sévissait sur cette étendue bleue, un jeune pirate qui s’était proclamé Roi de Karaga. En dehors de ce fait, qui en soit ne nous concernait pas vraiment, il avait soudain décidé de prendre la mer et de faire sa loi partout où il passait.
Même si tous ses actes n’avaient pas été forcément néfastes pour ce monde, le gouvernement estimait que ce n’était pas à ce genre d’individu de prendre ce type d’initiative.
De plus, ce fameux Roi avait démontré certains talents et était en train de monter en puissance, ce qui constituait clairement une menace pour la marine.
On n’avait donc fait appel d’urgence à différentes unités de toutes les blues pour mettre la main le plus rapidement possible sur ce type.

On avait très peu d’information sur l’individu en question, tout juste quelques descriptions qu’on nous en avait fait : il portait une armure. C’était le point le plus remarquables physiquement parlant… il ne devait pas y en avoir 36 000 de mec en armure.

Comme à mon habitude, je m’étais mis à l’écart du groupe, profitant du grand air frais marin, je n’aimais pas vraiment me mêler aux autres et encore moins dans ces conditions. Ce gars en armure m’intriguait, certaines descriptions parlaient d’un monstre. Je ne savais pas pourquoi, mais j’avais un drôle de pressentiment concernant ce qui allait arriver si on lui tomber dessus…
Tous les soldats prenaient la situation à la rigolade, estimant qu’un seul homme ne pourrait rien faire contre toute une escouade de marine entraîné. C’était pour ça que je préférais rester concentré pendant que les autres s’amusaient.

Pourquoi un simple roi était tant redouté par nos supérieurs, à tel point qu’ils envoient des agents venus des quatre coins de l’océan
La réponse, même si je la redoutais, j’espérais l’avoir rapidement, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu un peu d’exercice et ce n’étaient pas mes collègues du gouvernement qui allaient pouvoir m’aider à ce niveau-là.

Je ne savais même pas quelle direction nous avions pris et quelle était notre destination, mais je sentais que notre voyage touchait à sa fin… La mer commençait à s'agiter et le temps commençait à tourner, comme si la nature elle-même nous mettait en garde.

Je me demandais si les hautes têtes de la marine ne nous avaient pas envoyés comme des pions à l'abattage pour tester réellement l'étendu des capacités de notre homme.
Après tout, on savait tous à quel point nos supérieurs étaient calculateurs et stratèges et il se pourrait bien qu'il se joue, ici même, une partie d'échec géante pour faire tomber le fameux Roi...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 281 000
Niveau: 18/70
Experience: 0/650
Lun 5 Mar - 1:14
Messages : 16
Métier / Grade : Navigateur / Capitaine
Voir le profil de l'utilisateur
img_rp
Roi contre Pion... Partie d'échec enflammée !
Le devoir d'un Roi


‡Le vent siffla longuement à mes oreilles, comme pour me rappeler à quel point j’étais seul sur ce navire pourtant si grand. Peut-être essayait-il de me faire la conversation. Malheureusement, je n’avais pas l’habilité de comprendre le vent. Pourtant, s’il y avait bien une chose qui avait énormément grandit en moi depuis mon départ de ma précédente île, c’était bien mon intelligence. Mon fruit dont j’avais déjà fait l’expérience m’avait offert une particularité étonnante. Celle de me transformer en une sorte de dragon. Ces créatures qu’on dit plus intelligente que n’importe quelle race. Peut-être n’était-ce pas vrai, mais je me sentais plus mûr et plus intelligent. Peut-être l’étais-je simplement avant, mais sans vraiment m’en rendre compte ? Bref, il n’est pas encore l’heure de se jeter des fleurs. J’avais déjà libéré du joug de l’inégalité deux îles et la troisième, je m’y dirigeais. Mon rêve de faire de ce monde un monde où tout le monde pourrait vivre sa vie de façon égalitaire sans passer pour un criminel.

‡L’île de Baterilla allait me faire office de point d’ancrage. C’était une petite île où il se passait rarement des choses. Cependant, j’avais entendu dire que certaines personnes étaient traitée de sorcière sans aucune raison. Et ça je ne pouvais pas passer à côté. Le drapeau noir fièrement levé et flottant au vent, la proue du Crimson Dragon pénétra dans le port. Visiblement, l’apparition d’un pirate n’avait pas l’air de perturber les habitants. En même temps, qui serait perturbé par un seul mec en armure complète. J’avais plus l’air d’un clown prêt pour une parade que d’une personne sanguinaire. I faut dire que cette description ne me convenait pas vraiment. Ayant pour principe de n’attaquer que les personnes me cherchant des ennuis ou les personnes oppressant les autres.

‡La poussière se souleva lorsque mon pied toucha la terre ferme. Pour mon plus grand bien d’ailleurs, cela faisait maintenant quelques jours, voire même plus d’une semaine que j’étais en mer. Le plaisir d’un sol stable faisait du bien à mon humeur. Il était cependant temps d’enquêter sur cette fameuse chasse aux sorcières. Cependant quelque chose de bien pire était en train de se tramer au loin sur les mers. Un frisson parcouru mon échine. J’avais un mauvais pressentiment.

« Une sorcière va être brûlée ! Tous sur la place pour participer ! »

‡C’était mon signal de départ pour ma mission. Que de chance, peut-être même trop. Mon armure était en train de chauffer à la lumière du soleil. Fort, heureusement, pour moi, cette chaleur était plus agréable qu’autre chose. J’avais trouvé cela ironique qu’en tant que vrai roi, j’ai obtenu le fruit du « Roi des dragons », mais il m’était bien pratique. Mes yeux aperçurent la place et la masse sombre y régnant. Une énorme réunis autour du bûcher et une autre plus petite composée uniquement de jeune femme qui avait l’air contre cette accusation.

« Ces gens sont vraiment encore au stade primitif pour oser procéder à des actes aussi barbares que l’immolation »


‡J’étais prêt à intervenir à tout moment pour empêcher cela et faire comprendre à tout ce pauvre peuple qu’il ne servait à rien de discriminé un groupe de personne, qu’il suffisait de les accepter et de vivre en communauté pour découvrir que chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Cependant, un autre contretemps allait visiblement me barrer la route. Celui-là allait être plus compliqué à gérer en revanche.

« Monsieur le Maire ! La Marine arrive ! Tout un régiment ! Ils viennent sûrement nous aider à éradiquer les sorcières ! On va enfin être libéré ! »

‡Les regards se tournèrent vers moi au moment où destruction et désolation entrèrent en contact avec le sol, provoquant un bruit sourd. Empoignant mes deux armes à pleine main, je n’allais clairement pas laisser la marine tuer de jeune personne innocente à la demande d’un villageois totalement fou qui a lavé le cerveau de ses confrères. Ma voix se fit imposante et froide. Mon ordre devait être impartial pour qu’il n’y ait aucun blessé.

« En tant que Roi de l’île de Karaga de South Blue, je vous ordonne de rester sur cette place et de ne vous approcher du port sous aucun prétexte. Que ce soit bien clair cependant, si quelqu’un ose allumer ce feu. C’est moi qui le réduis en cendres. »

‡Mes pas étaient lourds. Je n’aimais pas prendre des vies inutilement et si ce pauvre monsieur disait la vérité. C’était tout un régiment qui allait subir mon courroux. Bien évidemment, il pouvait aussi venir pour une simple reconnaissance, je me devais donc d’apprendre la raison de leur venue ici avant de commencer la bataille. Toujours analyser les raisons qui nous pousse à jouer notre jeu. Un Roi n’a pas le droit de perdre, car si le Roi tombe, ses sujets tombent avec lui.

‡Mes deux épées plantées dans le sol du port, je pouvais voir le drapeau blanc se rapprocher à vue d’œil. Il ne me restait plus qu’à espérer qu’il ne soit pas hostile et qu’ils acceptent de m’aider pour arrêter cette folie concernant la chasse aux sorcières.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.312.000
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Mar 6 Mar - 1:03
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur


UNE MISSION PAS COMME LES AUTRES
ON A QU'UNE SEULE MÈRE



Nous mîmes enfin pied à terre après avoir passé un temps considérable en mer, tellement que je ne savais même pas l’heure qu’il pouvait bien être.

A peine nous avions débarqué, que la grande majorité de mes collègues se pressèrent en ville afin d’examiner chaque recoin, chaque ruelle pour trouver notre homme. Ceux qui n’avaient pas pris la peine de se ruer de la sorte étaient tout simplement ceux chargés de rester sur le navire… et moi-même.

Pour ma part, je prenais simplement le temps d’étudier la situation, certains habitants du village semblaient tous se diriger dans la même direction, j’estimais donc que quelque chose de particulier devait se dérouler dans ce sens, c’est donc celle-ci que j’empruntais. De plus, je devais avouer que je n’étais pas vraiment pressé de retrouver le type à l’armure, car s’il était si puissant que nos supérieurs le laissaient entendre, nous allions au-devant de gros problèmes.
Je pris donc mon temps pour rejoindre le lieu de toute cette agitation.

L’endroit en question ne devait plus être très loin car j’entendais de plus en plus de cris et de hurlements.
- Brûlons les sorcières !
- Au bûcher !!!


A l’entente de ces phrases, j’accélérai le pas, curieux de savoir ce qu’il se passait. J’arrivai alors sur une petite place où mon indignation monta en flèche… là au milieu de la foule, une femme était attachée à un immense mât en bois entouré de fagots entassés. A proximité de cette source de combustible, un homme tenait un flambeau, à seulement quelques centimètres d’y mettre le feu.

A plusieurs mètres de cette foule, un regroupement de marine s’était formé, mes collègues venaient d’encercler un type avec une armure plutôt ridicule sur le dos.
- Lieutenant Tales, on a trouvé notre homme !

Je tournai la tête vers mes camarades et croisa le regard du chevalier proclamé Roi ; je détournai celui-ci pratiquement immédiatement. Ce gars-là était le cadet de mes soucis.
Ma priorité était de détacher cette demoiselle sur le bucher et de la sortir de là. Aucune personne sur cette terre ne méritait de mourir de la sorte ; de plus, cette fille devait compter pour quelqu’un dans ce bas monde, la preuve en était avec le second groupe formé sur la place, composé exclusivement de femmes celui-là. Si la vie de cette soi-disant sorcière n’avait pas d’importance pour ceux qui l’accusaient de sorcellerie, elle en avait pour ces dames… et pour moi.

J’ignorai donc complètement notre cibles et les autres marines présents et m’avançait vers le bucher. Sans même me soucier de ce que pouvaient dire ou même penser les habitants, je montais sur l’estrade et commençai à retirer les liens de la demoiselle.

- Et toi… tu fais quoi ? Tu te prends pour qi d’abord ?! Laisse-là bruler, ce n’est qu’une vulgaire sorcière !

Faisant mine d’ignorer celui qui venait de lancer cette absurdité, je pris la fille dans mes bras pour la faire descendre, mais des hommes me barrèrent la route, visiblement prêt à aller jusqu’au bout de leur conviction.
De l’autre côté, aucun marine n’était prêt à m’aider, trop concentré sur le soi-disant Roi qui n’avait pas toujours pas bougé, comme s’il attendait que mes collègues agissent avant de répliquer.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Baterilla Island-