Recruter pour mieux sauter ! (ft Zuii et Taurus)

 :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Musha Island Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.504.500
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Dim 4 Mar - 17:53
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur


RECRUTER
POUR MIEUX SAUTER



Notre petit groupe était maintenant formé et prêt à prendre la mer pour remplir notre mission, bien qu’elle ne me ravisse pas plus que ça. Déjà dans la marine j’avais du mal à atteindre le grade auquel j’avais terminé et voilà que je repartais de zéro… un pion dans la révolution, mais il fallait bien commencer quelque part. Et puis, ça ne tenait qu’à moi de montrer ce que je savais faire et de devenir quelqu’un d’important, dans l’organisation et dans ce monde.

L’occasion de montrer tout mon talent s’était présentée, nous avions été envoyés en mission, mes camarades et moi, sur Musha Island, une île de combattants assez balèze il parait. Du coup, cette quête ne me concernait pas directement, elle était plutôt destinée à Blanche qui devait repérer d’éventuels guerriers au talent potentiel pour rejoindre les révolutionnaires.

Mon rôle à moi dans tout ça était très simple… la protéger. En effet, même si la population de Musha était réputée comme sympathique, nous n’étions pas à l’abri d’un accident. De plus, nous n’étions certainement pas les seuls intéressés par de tels combattants et il se pouvait très bien que l’on rencontre quelques éléments indésirables.
Sur notre sommaire embarcation, le silence régnait en maître, nous en étions qu’à nos débuts de nos aventures et les relations n’étaient pas encore au beau fixe, ce que je pouvais comprendre.

Certes, la situation au Royaume de Saint-Urea, notre rencontre un peu mouvementée, avait légèrement réchauffé l’atmosphère entre nous, mais on ne pouvait pas encore parler de grosse chaleur, ni de chaleur tout court d’ailleurs.
Seuls quelques sourires s’échapper de temps en temps du visage de Blanche, un rictus que je lui renvoyé avec plaisir ; de son côté, Marin ne laissait rien paraître, il ne faisait même pas semblant. A vrai dire j’arrivais à le comprendre, j’étais un peu sur mes réserves moi aussi, mais je le montrais moins, j’arrivais facilement à cacher mes émotions, alors qu’au fond, j’avais du mal à faire confiance, et je n’étais pas encore au stade de leur accorder la mienne.

J’avais donc hâte d’arriver sur l’île pour qu’il se passe enfin quelque chose, ce qui n’allait pas tarder à arriver puisque cette dernière était enfin en vue.
- Terre en vue, s’exclama alors Marin.

Comment avait-il fait ? Il avait les yeux fermés depuis tout à l’heure…
- Nous allons accoster un peu plus loin, pour ne pas laisser notre embarcation à la vue de tous, on ne sait jamais !

On voyait clairement que ces deux-là avait l’habitude de voyage et que ça faisait un moment qu’ils étaient ensemble à naviguer ; j’avais du retard à rattraper.

Nous approchions donc par un côté un peu isolé de l’île afin de dissimuler notre pirogue. Marin, lui, resta sur le bateau au moment où nous mîmes pied à terre.
- Tu ne viens pas avec nous ?
- Non, je surveille le bateau !
- Le surveiller de quoi, on s’est isolé exprès ?!
- Écoute petit, tu crois pouvoir me dire quoi faire… Règle numéro un : prévoir un échappatoire rapide en cas de pépins ; règle numéro deux, ne jamais dévoiler toutes ses forces en cas de pépins ; règle numéro trois, avoir un plan de secours en cas de pépins.


Je fis une petite mine interrogatrice pour tenter d’avoir plus de détail, puisque je n’osais plus trop ouvrir ma bouche suite à sa remarque.
- Si jamais vous avez un problème, j’ai la possibilité de préparer notre départ rapidement et de vous venir en aide totalement reposé, en prenant l’adversaire par surprise. C’est moi qui sauve tes miches en gros !
- Bien reçu.

C’était donc sur ses belles paroles que je pris la direction du village avec Blanche pour sa mission de recrutement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 600 000
Niveau: 17/70
Experience: 80/650
Dim 4 Mar - 21:37
Messages : 41
Métier / Grade : Médecin / Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
Recruter pour mieux sauter
(FT Alvin et Taurus)

• Partis...Bah Tant pis ! •

• Musha Island, une île très accueillante et surtout reposante. Il y avait beaucoup de verdure sur cette île ce qui ne me déplaisait pas. Il y avait aussi une magnifique plage et des habitants très accueillants. Ils m'avaient d'ailleurs offert un repas délicieux ainsi qu'un lit curieusement capable de soutenir mon poids. Je fis donc un petit somme afin de me reposer avant de partir a la chasse aux plantes. Le petit somme dura environ 12 heures je fut réveillé par la famille qui m'avait hébergé et qui tentait désespérément de me tirer de mon sommeil depuis deux bonnes heures.

▬ Gné ? Qu'est ce qui se passe ? Demandais-je a moité endormi.
▬ Réveillez vous lieutenant ! Vos collègues sont partit ! Ils ont tenté de vous réveiller mais sans succès ! Ils ont dit qu'ils n'avaient pas de temps a perdre, des pirates faisaient encore du grabuge sur une île voisine et ils étaient les plus proches !
▬ Mais... Et notre mission alors ?
▬ Je n'en sais rien, c'est pas nos affaire ça ! On est pas des marines nous.


• Je me levais alors et prit une rasade de Saké dans la bouteille qui était accroché a mon bâton. Je sortis de la pièce en ne manquant pas de remercier mes bienfaiteurs. Qu'allais-je faire a présent ? Je me retrouvais tout seul pour accomplir la mission qui nous avait été confié. A priori, les révolutionnaires s’intéresseraient a cet endroit, j'avais donc été envoyé ici pour les arrêter avant qu'ils ne recrutent les brutes de Musha Island pour grossir leur rang.
• Ha ! Et il y avait autre chose aussi... Le colonel parlait de recrutement lui aussi mais je ne me souviens pas trop de quoi il parlait... Je devais sûrement somnoler. Enfin bref ! J'étais maintenant seul et tout était calme, j'avais donc le temps d'aller faire le plein de plante médicinale. J'allais donc dans la forêt dans l'espoir de pouvoir y découvrir de nouvelle plante, mais malheureusement, Musha Island brillait visiblement de par la qualité du bois de ses arbres que par celle de ses plantes. Je rentrais donc pratiquement bredouille et sans avoir fait de nouvelle découverte. Une fois sur la plage, je pris une rasade de Saké quand un bruit menaçant se fit entendre ! Un grondement des plus inquiétant qui résonna sur plusieurs mètre. Je me mis alors sur mes gardes et regardai partout autour de moi. Je vis alors que personne autour de moi n'avait l'air inquiet malgré le bruit qui se faisait insistant. Je regardai alors mon ventre...

▬ Ha ! C'est de moi qu'il vient ce bruit ! J'avais juste faim ! Je suis tellement fatigué d'avoir marché que je ne m'en étais pas rendu compte. Je vais donc allez manger, puis dormir !

• Sur ces paroles, j'allai me rassasié, mais j'étais loin de me douter a ce moment là que je n'allais pas pouvoir aller dormir tout de suite, car de folles aventures m'attendais...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 484 500
Niveau: 19/70
Experience: 46/650
Lun 5 Mar - 18:37
Messages : 36
Voir le profil de l'utilisateur





Recruter pour mieux sauter !






Feat. Alvin Tales & Zuiichi




Cela faisait maintenant plusieurs jours qu’Edward était parti du QG du F3 avec pour mission de former une unité. Et c’est dans le but d’accomplir celle-ci que notre jeune trentenaire avait élu domicile, le temps du voyage, dans une cabine d’officier au sein d’un convois de recrutement de la marine qui passait par Musha Island, lieux où se rendait Edward. Le voyage se passa correctement, malgré quelques folies de la part de mère nature lors de la cinquième nuit, obligeant Edward à mettre la main à la pâte et à aider les soldats qui avaient du mal à contenir le bateau lors de la tempête.

C’est donc après un voyage de huit jours que les soldats de la marine pouvaient apercevoir leur escale. En effet, seul Edward allait rester à bon port tendis que les autres soldats repartiraient avec les autres afin de continuer la campagne de recrutement, et éventuellement changer d’océan pour voguer où il y a besoin. Notamment sur West-Blue où les tensions entre la marine, le gouvernement et la révolution est au beau fixe. Parlons-en de cette révolution. Ou devrions-nous dire : le mouvement révolutionnaire.

Avec à sa tête Octopus D. Mafalda, la veuve d’Octopus D. Largo, l’organisation n’a fait que s’expandre et prendre de plus en plus de pouvoir ces dix dernières années. Et c’est à West-Blue qu’elle a décidé d’y installer son réseau principal, obligeant la marine à prendre des dispositions importantes en termes de déplacement et de stratégie militaire, et au gouvernement à agir en termes de nouvelles lois.

Lors de son voyage vers Musha Island, Edward eut vent des nouvelles des océans. Notamment West-Blue, où de nombreux actes de violences envers l’armée et les bâtiments du gouvernement ont été enregistrés. Il apprit par la même occasion que le mouvement révolutionnaire ne se cantonnait pas à West-Blue, et que Mafalda avait envoyé de nombreux émissaires à travers le monde afin de renforcer son réseau. Et d’après de nombreux habitants, collaborateurs de la marine, certains révolutionnaires auraient été aperçus sur South-Blue, et plus précisément sur Musha Island. Edward allait donc profiter de sa mission principale pour enquêter un peu plus sur cette histoire de révolutionnaires.


« Lieutenant Taurus ? » Fit-il en frappant à la porte de la cabine de notre héros.« Je vous préviens de notre arrivée à Musha Island. »



« Très bien, merci à vous. Rompez. »




Edward était déjà prêt, son balluchon était fait depuis deux jours. Il n’attendait qu’une chose c’était cette arrivée. Une fois que l’homme n’était plus là, Edward sortit tranquillement de sa cabine. Il sortit en marchant d’un pas lent et sûr vers le pont. C’est alors qu’il fût agréablement surpris du paysage qui pouvait s’offrir à lui. Une superbe crique donnant sur un village de pêcheur assez bien développer. Sur les collines, de nombreux dojos, signe que les gens de cette île sont des guerriers prêts à se battre. South-Blue est, avec Musha Island et Karate Island, la blue où la population est le mieux formée au combat.

Et c’est d’ailleurs sûrement pour cette raison que la révolution cherchait à recruter des personnes sûr cette île. Voyant le nombre de potentiels guerriers qu’elle pourrait recruter. Edward décida donc de se rendre au village afin d’en apprendre un peu plus sur la population locale. D’après les dires des écrits, ils sont des grands guerriers qui se battent avec honneur. Le jeune marine décida donc de se rendre dans le centre-ville, afin de rencontrer les marines qui étaient postés sur l’île, et peut-être trouver ce fameux « Zuiichi » que l’instructeur lui à recommandé.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.504.500
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Mar 6 Mar - 16:26
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur


RECRUTER
POUR MIEUX SAUTER



Nous avancions tous deux à travers la forêt pour tenter de rejoindre le village où habitaient tous ces fameux guerriers. Sur le chemin, Blanche ne pipa pas un mot, pourtant, nous étions complètement seuls, il n’y avait rien ni personne aux alentours… je doutais donc que quelqu’un puisse nous entendre. De plus, ce n’était pas comme si nous étions recherchés, après tout nous étions un groupe tout nouveau et n’avions certainement pas eu le temps de nous faire connaitre.

Du coup, dans cette tranquillité ambiante, je tentai d’établir la communication entre nous.
- Dis Blanche… comment ça se passe pour les recrutements ? Tu abordes les gens comme ça, au hasard et tu leur demandes simplement ?

Elle ne répondit pas et n’eut même aucunes réactions à mon égard, je continuais tout de même la discussion, avec le sourire, espérant toujours établir un contact.
- Et est-ce que tu veux que je vienne avec toi pour t’aider…

Cette fois-ci, à peine avais-je terminé ma phrase, qu’elle s’était arrêtée net, puis s’était retournée vers moi, mettant sa main en avant comme pour me stopper.
- Ecoute, c’est pas que je ne t’aime pas, mais il faudrait que tu arrêtes de parler, surtout pour dire ce genre de bêtise. Toi, tu es juste là pour assurer mes arrières en cas de problèmes ; mise à part ça, tu fais ta vie de ton côté sur l’île. Si tu restes trop près de moi, ça va faire suspect et ça brise la confiance… donc je fais ça en solo ! Compris ?!

Je hochais la tête en signe de compréhension et d’approbation. On sentait que la confiance ne régnait pas encore entre nous, même si je faisais quelques efforts pour aller vers elle, comme vers Marin.
C’est donc à partir de ce moment-là que nous nous séparâmes, elle se retourna et s’éloigna sans un mot de plus, me laissant seul à l’orée de la forêt.

Du coup, il ne me restait pas grand-chose à faire, puisque ma seule mission ici était de protéger Blanche, mais elle ne voulait pas de moi auprès d’elle. Du coup, je ne savais plus trop quoi faire, mais je ne pouvais simplement rester là à ne rien faire… c’est alors que me vint une idée : j’allais moi aussi effectuer des démarches de recrutement. Après tout cela ne devait pas être très compliqué, aborder de guerriers, leur demander de rejoindre nos rangs ; réponse positive ou négative, le tour était joué.
C’était donc décidé et déterminé que je repris ma marche en direction du village, faisant bien attention à ne pas me diriger dans la même direction que ma camarade.

Je commençai donc à aborder différentes personnes, des gens qui, pour moi, paraissaient intéressants et les interrogeai sur leur éventuels désirs de rejoindre nos rangs.
- Bonjour, est-ce que ça vous intéresserait de réellement agir pour ce monde et de nous rejoindre…

Je n’étais pas stupide, je n’allais pas dire clairement que j’étais un révolutionnaire, mais c’était une petite phrase d’accroche qui permettait d’aborder les potentielles recrues et de voir leur réaction.

De son côté, Blanche avait une approche beaucoup plus subtile, elle l’avait l’habitude de procéder de la sorte : elle observait les comportements de personnes en retrait, en marge de leur société et allait les voir seul à seul. Elle avait le flair pour ça, elle savait les repérer, c’est bien ce qui faisait que, elle, était recruteuse et pas moi.

Sur le bateau, Marin, qui passait son temps à roupiller, avait lui aussi un don exceptionnel pour repérer le gouvernement même les yeux fermés. C’est ainsi qu’il avait vu voir venir un navire gouvernemental qui approchait. Il mit au courant immédiatement Blanche et se tenait prêt à l’évacuation si cela s’avérait nécessaire.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 600 000
Niveau: 17/70
Experience: 80/650
Sam 10 Mar - 13:16
Messages : 41
Métier / Grade : Médecin / Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur
Recruter pour mieux sauter
(FT Alvin et Taurus)

• Une mission a accomplir •

• Je me promenais en ville a la recherche de nouvelles victuailles a grignoter avant d'aller me coucher, mon ventre grognant encore et toujours son envie de nourriture. C'est alors que je vis un homme un peu spécial qui n'avait pas l'air d'être du coin et surtout, qui semblait poser des questions bizarres autour de lui. Était-ce l'un de ces fameux révolutionnaires que je devais arrêter ? Après tout il correspondait a peu prêt au profil,il n'était pas du coin comme sa petite taille et sa carrure le laissait penser (les habitants de Musha ayant des physique bien plus imposant que la moyenne). En en écoutant un peu, je me rendis compte qu'il avait un discourt un peu particulier, un discourt qui ressemblait beaucoup a celui de Zu Long, mon maître qui était et est toujours un révolutionnaire. En effet, il parlait de réellement agir pour ce monde et demandait aux habitant de venir les rejoindre.

• Je décidai alors pour être sûr de moi d'aller parler a cet homme et si il s'avérait qu'il était bien un révolutionnaire, je serais obligé d'agir. Car malgré mes relation avec la révolution et ce que je pense d'eux, j'ai pris la décision d'être leur ennemi et je n'avais pas le choix. En plus, même si je pense qu'ils sont de bonnes personnes, je pense aussi qu'il n'agissent pas de la bonne manière et qu'ils sont donc dangereux pour la sécurité des innocents. Enfin bref j'allai donc parler a ce révolutionnaire.

▬ Bonjour monsieur le révolutionnaire, je m'appelle Zuiichi et je suis un lieutenant de la marine. Je ne doute pas que vos intention soit bonne et je ne doute pas non plus que vous soyez quelqu'un de bien, mais la façon de faire des révolutionnaire est mauvaise et dangereuse. Faire la guerre n'arrange rien. Donc pour la sécurité des innocents, je me vois dans l'obligation de vous demander d’arrêter ce que vous faites, il y a bien assez d'homme dangereux dans le monde comme ça. Si vous consentez a m'écouter, je vous laisserais partir sans faire d'histoire.

• Je pris alors mon bâton dans mon dos car j'avais vu son épée et que mes poings n'étaient pas suffisant face a ce type d'arme. Puis je le saluai au cas ou il déciderait de m'attaquer brusquement car trop souvent, je m'étais fais avoir et avait débuté un combat sans saluer mon adversaire. Ce qui d'après mon éducation martiale était inadmissible. J’attendais donc la réaction de mon interlocuteur. J'espérai de tout cœur qu'il partirait sans faire d'histoire car cela se voyait dans son regard que cet homme n'était pas méchant pour deux sous.




DÉSOLÉ POUR LE TEMPS DE RÉPONSE ^^' LES PROCHAINES SERONT PLUS RAPIDE PROMIS =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 484 500
Niveau: 19/70
Experience: 46/650
Dim 25 Mar - 16:48
Messages : 36
Voir le profil de l'utilisateur





Recruter pour mieux sauter !






Feat. Alvin Tales & Zuiichi



Voilà maintenant quelques minutes qu’Edward arpentait les rues de la ville avec pour objectif de retrouver ce lieutenant de la marine qui ressemblait à un panda d’après les dires des instructeurs du QG de South-Blue. Comme à son habitude, Edward avait retiré son ensemble d’appartenance à la marine afin de se fondre complètement dans le décor. Son penchant pour l’alcool l’avais d’ailleurs déjà contraint à faire un petit arrêt boisson au premier bar qui croisa sa route. Une mauvaise habitude qu’il ne pouvait pas modifier. Il avait trop le rhum et le saqué pour s’en priver, et ce n’est pas une simple mission de recrutement qui allait empêcher notre jeune héros de se faire un petit plaisir alcoolisé.

Une fois bien rafraichie, notre jeune héros décida de reprendre son enquête et de retrouver ce fameux mink. Etant un panda, il devrait normalement avoir beaucoup de mal à se fondre dans la masse et il allait donc être plus simple pour notre marine de retrouver les traces de son homologue. Mais contrairement à ce à quoi s’attendait Edward, ce n’est pas le mink qu’il croisa en premier. Bien tassé dans l’ombre, il pouvait contempler la beauté d’une jeune demoiselle qui ne semblait pas appartenir à ce monde. Beaucoup trop bien habillée pour faire parti des natifs de l’île, et beaucoup trop sûr d’elle. Ce comportement attira l’œil de notre jeune héros. Il décida donc de suivre sa cible. Sa mission était certes de recruter le jeune Zuichii, mais sa mission principale reste la même, contrecarrer les plans de la révolution et des pirates. Et cette femme semblait trop étrange et coupable pour ne pas être suivit.

Après une bonne heure de filature parfaitement réalisée, la jeune femme entra dans un établissement de prêt à porter. Plus Edward la suivait, plus elle semblait comprendre que quelque chose n’allait pas et cela se voyait, son comportement avait changé. Au début d’un pas sûr, elle arborait les rues d’un pas plus souple et plus alerte. Et ce comportement renforçait Edward dans son idée. La jeune femme qui se trouvait devant lui jouait un double jeu, mais lequel.. ?

C’est alors qu’Edward leva la tête, et par chance, un panda se trouvait droit devant lui. Etait-ce ce fameux Zuichii qu’il cherchait ? Pas le temps de se poser de question, forcément que c’était lui Zuichii, vous connaissez beaucoup de panda qui se baladent sur South-Blue vous ? Il était entrain de converser avec un autre homme, et la discussion ne semblait pas de tout repos puisque les deux hommes, malgré les apparences ils avaient tous deux les mains sur leurs armes, prêts à se battre. Edward décida donc d’intervenir en voyant le nombre de civils qui se trouvaient autour des deux hommes. Ce n’était pas le moment de faire preuve d’une démonstration de force. Il y avait beaucoup trop de chance de faire des dommages collatéraux.

Il s’approcha à hauteur des deux hommes, et le plus calmement du monde, il posa ses mains sur les épaules, en signe de non animosité et de négociateur. Il releva la tête et s’adressa aux deux hommes d’un ton autoritaire et sérieux :


« Messieurs, je pense que vous comprenez que ce que vous vous apprêtez à faire ici n’est pas recommandé. Je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais je suis le Lieutenant Taurus D. Edward de la marine, et je suis à la recherche d’un lieutenant panda nommé Zuichii. Vous êtes cette personne ? »




Edward avait gardé son côté totalement naturel, mais, afin de bien faire comprendre aux deux hommes qu’il ne rigolait pas, il faisait passer un courant électrique dans ses yeux. Aussi effrayant que classe, Edward était totalement imprévisible, et à partir du moment où ses mains étaient toujours en contact avec les épaules des deux hommes, si l’un d’eux tentait quelque chose, il subirait très vite la colère du fruit d’Edward…







Excusez moi pour le retard, je promet de répondre plus vite la prochaine fois !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.504.500
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Dim 25 Mar - 23:39
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur


RECRUTER
POUR MIEUX SAUTER !



Après plusieurs minutes infructueuses de recrutement, je devais vraiment avoir une mauvaise méthode, un homme m’aborda ; enfin il ne s’agissait pas vraiment d’un homme, puisqu’en réalité ce dernier avait plutôt l’allure… d’un panda.

D’après mes connaissances, il ne pouvait y avoir que deux explications pour cet aspect animal… soit c’était un détenteur de fruit du démon, soit c’était vraiment un animal, autrement dit un Mink. Il m’était impossible de connaitre la réponse, mais ce n’était pas le plus important pour le moment.
Quand il s’approcha, je pensais que c’était pour rejoindre la révolution, qu’il avait entendu mon discours et que ce dernier avait enfin porté ces fruits. En effet, c’était mes paroles qui l’avaient attiré, mais pas pour les bonnes raisons… il s’avéra que ce panda était, en réalité, un lieutenant de la marine.

Bien qu’il n’ait pas l’air vraiment mauvais dans ses paroles, son allure de nounours en rajoutait un peu aussi, je ne pouvais pas adhérer à ses paroles et à sa vision des choses.
- Je suis d’accord avec toi sur un seul point, Panda… il y a bien assez d’hommes dangereux dans ce monde ! Le gouvernement en fait nettement partie.

Le voyant alors prendre son bâton, je mis ma main sur la garde d’Héphaïstos en prévision d’une attaque de sa part. Il avait beau dire qu’il me laisserait partir sans histoire, nos convergences risquaient de mettre le feu aux poudres, bien que, suite à sa proposition, je ne voulais pas plus que lui en venir à nous battre.
Tandis que la tension était à son comble, un nouvel individu fit son apparition, il posa sa main sur mon épaule et fit de même avec le Panda. Il était bien sur celui-là pour oser agir de la sorte. J’avais beau être gentil, il ne fallait pas non plus abuser.

Malheureusement pour moi, ce nouveau protagoniste était lui aussi un marine et il cherchait un dénommé Zuiichi. La coïncidence serait vraiment étonnante que, comme par hasard, cette personne soit celle avec qui j’étais déjà en conversation.
De plus, il émanait quelque chose de vraiment étrange dans le regard de ce type, un truc inquiétant qui n’indiquait rien de bon pour moi. Y avait-il un moyen pour que je sorte de cette situation indemne.

J’étudiais la situation, analysant rapidement tout ce qu’il y avait autour de moi et évaluant toutes les possibilités qui s’offraient à moi : me retournait et repartir tranquillement de là où je venais, c’est-à-dire rejoindre Marin, en prenant le risque que ces derniers me suivent et nous mettent la main dessus une fois au bateau ou bien affronter les deux, au moins le temps de trouver un échappatoire sûr.
Le problème du premier choix était que, même s’ils ne me suivaient pas, je prenais le risque de laisser Blanche seule et, ayant un rôle plus important que moi, ils ne lui laisseraient peut-être pas la même chance que moi de quitter les lieux.

Je n’avais donc guère le choix, il fallait que je protège mes amis. Je repensai alors à une des phrases du supposé Zuiichi concernant les innocents autour de nous… ils étaient la clé de ce combat et certainement ma porte de sortie au moment venu ; si le gouvernement agissait vraiment pour le bien des innocents, il ferait en sorte de ne pas les blesser, dans le cas contraire, leur vrai visage serait mis à jour.

Je fis donc mine de me tourner pour faire retirer le bras du lieutenant Taurus de mon épaule et, dans un mouvement rapide et circulaire, dans un demi-tour vif, je brandis mon épée en direction du Panda et mon pistolet dans la direction de l’autre marine, sans aucune tentative directe contre eux. C’était plus un premier avertissement, une mesure préventive afin de les prévenir qu’ils avaient plutôt intérêt à ne pas faire de vague et à partir eux de leur côté.

- Je ne cherche pas les ennuis, mais je refuse de tourner le dos, que ce soit à vous ou à mes convictions, donc soit c’est vous qui quittez les lieux tranquillement, soit… on a un problème messieurs !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 600 000
Niveau: 17/70
Experience: 80/650
Jeu 29 Mar - 18:08
Messages : 41
Métier / Grade : Médecin / Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur

Recruter pour mieux sauter
(FT Alvin et Taurus)

• Les mêmes convictions mais une façon différentes de faire ! •

▬ Je suis d’accord avec toi sur un seul point, Panda… il y a bien assez d’hommes dangereux dans ce monde ! Le gouvernement en fait nettement partie.

• Le révolutionnaire avait raison en effet, mais ce n'était pas une raison pour devenir une criminel. J'allais lui répondre quand une main se posa sur mon épaule, je tournais alors rapidement la tête sans baisser ma garde pour trouver juste a coté de moi un homme qui avait mit chacune de ses mains sur une de me épaules et celle d'alvin. L'homme qui venait d’apparaître s'adressa alors a nous.

▬ Messieurs, je pense que vous comprenez que ce que vous vous apprêtez à faire ici n’est pas recommandé. Je ne sais pas ce qu’il se passe ici, mais je suis le Lieutenant Taurus D. Edward de la marine, et je suis à la recherche d’un lieutenant panda nommé Zuichii. Vous êtes cette personne ?

• L'homme avait un regard incroyable, aussi impressionnant qu'effrayant. Mais ce n'était pas le moment de s'extasier devant un regard, cet homme Taurus venait de me poser une question et alors que je m’apprêtai a y répondre le révolutionnaire commença a agir s'éloignant de portée d'attaque, il pointa son épée vers moi et son pistolet vers Taurus en nous lançant des menaces.

▬ Je ne cherche pas les ennuis, mais je refuse de tourner le dos, que ce soit à vous ou à mes convictions, donc soit c’est vous qui quittez les lieux tranquillement, soit… on a un problème messieurs !

• Ainsi, il avait choisi de combattre et même si il ne me paraissait pas mauvais, il n'en était pas moins dangereux. Nous devions donc l’arrêter coûte que coûte mais il y avait des innocents qui risquaient d'être blessé dans la bataille et puis un combat a 2 contre 1 était inégale et cela ne me convenait pas. Je rangeais alors mon baton dans mon dos après avoir bu une rasade de Saké. Puis je me tournai vers Taurus

▬ Il serait dangereux pour les civils de se battre ici mais nous ne pouvons pas le laisser partir comme ça et tout simplement s'en aller. L'un de nous doit donc évacuer les innocent pour que l'autre puisse y aller a fond. Alors a moins que tu ne soit contre, je m'en occupe. Au fait je suis bien le lieutenant Zuiichi. Désolé révolutionnaire mais on ne peut pas partir tant que vous êtes ici a faire votre recrutement. Vous poussez les gens a faire le mal et ça je ne peux le tolérer ! Je sais que vous pensez bien faire, mais même si il y a des gens mauvais dans la marine, il y a aussi beaucoup de gens bien et en faisant ce que vous faite, vous blessez ou même parfois tuez ces honnêtes gens. Enfin bref je vais faire évacuer tout le monde !


• Je fis alors évacuer la rue en rassemblant tout le monde dans un calme le plus total, j'étais assez fort pour être rassurant et puis a vrai dire, aucun de ces guerrier n'avait peur. Ils étaient même prêt a en découdre eux même si l'un des leurs venait a être blessé. C'était peut être un peuple accueillant, mais ils n'en étaient pas moins des guerriers prêt a tout pour protéger les leurs. Pour le moment ils étaient donc calme mais je devais être en mesure de les calmer si ils en venaient a s'énerver. Pour le reste, je laissais Taurus faire.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 484 500
Niveau: 19/70
Experience: 46/650
Sam 7 Avr - 13:37
Messages : 36
Voir le profil de l'utilisateur





Recruter pour mieux sauter !






Feat. Alvin Tales & Zuiichi



C’est donc ici et comme cela qu’allait se dérouler la scène. Les trois protagonistes étaient là, au beau milieu de la rue principale de la ville. Bien-sûr, qui dit rue principale, dit nombreuses personnes qui jonchent cette rue. Et c’était dans cet endroit qu’avaient décidés les trois hommes de s’affronter. Ils étaient là, formant un triangle quasi parfait. Mais l’un des trois brisa cette stase. Le jeune révolutionnaire s’extirpa de la prise de Taurus, et d’un demi-tour vif menaça littéralement les deux autres.


« Je ne cherche pas les ennuis, mais je refuse de tourner le dos, que ce soit à vous ou à mes convictions, donc soit c’est vous qui quittez les lieux tranquillement, soit… on a un problème messieurs ! »



Qu’il en soit ainsi, le jeune homme avait décidé de combattre avec les deux autres hommes. Il s’avère d’ailleurs que la personne panda se trouvant avec eux était bel et bien le lieutenant Zuiichi qu’Edward cherchait. Il proposa à Taurus de mener à bien ce combat tendis que lui s’occuperai de protéger la population. Lors de sa longue tirade, il confirma à Edward que l’homme qui se trouvait devant eux était un révolutionnaire. Ce qui fit tilter Edward et lui permis de répondre fièrement au jeune révolutionnaire.


« Alors comme ça toi aussi tu es un révolutionnaire. Je savais bien qu’il se passait quelque chose ici, j’ai rencontré ta copine tout à l’heure. Elle ne va pas tarder à te rejoindre j’imagine, en voyant que tu as des ennuie. Un conseil petit, retourne d’où tu viens, j’ai autre chose à faire. »



Edward était ferme, il n’avait réellement pas envie de se battre ici, mais si les choses tournaient mal, il était prêt à se battre. Il jeta un rapide coup d’œil autour de lui afin de voir où en était Zuiichi dans sa tâche. Il avait presque terminé, et Edward allait pouvoir déchainer ses pouvoirs si l’occasion venait à arriver. Il commença tout doucement à s’avancer vers le Révolutionnaire en attente d’une réaction, qu’elle soit positive ou négative, enfin pour lui-même…






Excusez-moi pour le retard…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 1.504.500
Niveau: 18/70
Experience: 140/650
Ven 13 Avr - 23:11
Messages : 95
Age : 27
Métier / Grade : Pion de la Révolution
Voir le profil de l'utilisateur


RECRUTER
POUR MIEUX SAUTER



Je ne savais pas comment, mais le panda m’avait démasqué… il savait qui j’étais et pourquoi j’étais là, ce qui rendait la situation encore plus compliquée qu’elle ne l’était déjà. Cela voulait surtout dire que mes deux interlocuteurs avaient peu de chance de me laisser partir comme ça.

Je partais à deux contre un, mais, comme je l’avais prévu, le risque que représentaient les habitants autour de nous était trop grand, si bien que le premier se désigna pour les évacuer, pendant que le second était visiblement chargé de m’arrêter.
C’était donc à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. En effet, le second type qui nous avait rejoint dégagé une puissance étrange et inquiétante, me faisant douter un moment sur mon choix. Peut-être avais-je encore le choix de partir ?

Mais ce choix me fut vite retiré quand il me parla de Blanche ; il l’avait repéré et il savait donc qu’elle était dans le coin ; si je partais, j’abandonnais ma camarde et mon rôle dans l’équipe, celui de la protéger. Je n’avais donc guère d’autre solution que de me battre, pour lui laisser le temps de faire ce qu’elle avait à faire et de partir.

J’espérais tout de même que, si jamais le combat tournait en ma défaveur, elle viendrait à mon secours. Avec son aide, nous serions à deux contre deux et aurions donc plus de chance de nous en sortir. Dans le pire des cas, il restait Marin, lui, ils n’étaient pas au courant de sa présence et pouvait donc s’avérer un atout utile et ultime si le besoin se faisait sentir.

- Je n’ai pas de conseil à recevoir de ta part, ni d’aucune personne du gouvernement. Nous sommes là pour une bonne raison et n’avons pas terminé notre tâche. Et ce n’est pas la marine qui va nous empêcher d’agir, ni maintenant, ni plus tard !

Ma décision était donc prise, j’allais me battre pour ce en quoi je croyais, pour mes camarades et pour toute la révolution.
J’allai donc engager le combat, mais je voulais faire les choses correctement, il était hors de question de prendre mon adversaire en traitre, j’avais quand même un certain honneur à défendre.

- Prépare-toi !

Cela suffisait largement, pas la peine non plus de lui faire un roman et de lui laisser le temps de réagir, mais il était au moins au courant de mes intentions.
C’est donc dans un même élan que je rangeai Vulcain et attrapai Héphaïstos afin de parter une attaque directe à mon adversaire. Si je pouvais le mettre à terre en un seul coup, cela m’éviterait un combat inutile.

===== Comet=====

Je bondis donc sur ma cible, la lame placée à l’horizontale afin de trancher mon adversaire, de façon non mortelle, je n’étais pas un assassin.
Je n’étais pas un grand sabreur, mais cela suffirait peut-être à le dissuader, c’était une première approche. Je comptais monter en puissance au fur et à mesure si le duel durait, il était hors de questions de tout montrer dès les premières minutes du combat.


Technique utilisée:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Carte d'Identification
Berrys: 600 000
Niveau: 17/70
Experience: 80/650
Mer 23 Mai - 14:37
Messages : 41
Métier / Grade : Médecin / Lieutenant
Voir le profil de l'utilisateur

Recruter pour mieux sauter
(FT Alvin et Taurus)

• Les mêmes convictions mais une façon différentes de faire ! •

• Le combat commença entre Taurus et le révolutionnaire, tandis que moi le mien allait commencer. En effet, l'un des guerriers commença a mettre la panique dans les rangs, criant a qui voulait l'entendre qu'ils n'avaient pas besoin de nous et encore moins de trouble fête dans notre genre. L'un des habitant vint alors me parler :

▬ Ce gars, c'est un trouble fête et une petite racaille... Vous ne l’arrêterez pas avec un simple dialogue. Vous devriez vous servir de ça. ▬

• Son regard se porta alors vers mon bâton, mais il n'y avait pas moyen que je ne cède a la violence sans raison. J'allai donc parler a cet homme quand il m'attaqua d'un coup de poing dans l'abdomen dévastateur qui malgré l'utilisation du tekkai me fit tombé par terre. Je regardai alors vers l'homme qui m'avait prévenu.

▬ Je vous l'avais bien dit... ▬

• Mon adversaire quant a lui continua a me dire qu'il n'avait pas besoin de moi et qu'il chasserait tout les trouble fête, marine comme révolutionnaire. Je me relevai sans trop de difficulté, sentant quand même une légère douleur a l'abdomen, puis je me mis en position de combat. Cet homme n'avait pas d'arme ça allait donc être un combat a main nue. Comme il m'avait donner le premier coup, c'est moi qui allait lui donner le deuxième, poussant sur mes jambes pour charger sur lui.

TOKKAN
Citation :
Utilise la puissance de ses jambes pour se propulser très rapidement vers l'adversaire et le charger avec ses 200 kg

• Mon adversaire arrêta ma charge en la bloquant de ses deux mains puis tenta de me projeter derrière lui avec sa puissance. Mais, au moment ou j'étais au dessus de sa tête je lui donnait un coup de poing au dessus du crane avant de tomber lourdement sur le dos. Je me relevai alors avec un saut carpé constatant que mon coup ne lui avait pas fait grand chose. Je tentant alors un enchaînement, coup de poing de ma main droite qu'il para, pour ensuite tenté un coup de griffe de la main gauche sur son torse, lui faisant ainsi une légère blessure. Puis profitant de son moment d'inattention pourvoir sa blessure, je lui assénai un coup de pied puissant qui n’eut pour effet que de le faire reculer un peu et pour finir, je fonçai sur lui pour lui donner un puissant Lariat au niveau du coup. Malgré tout cela, l'homme se releva et lança un enchaînement a son tour pour me mettre a terre, il toussa un peu car sa respiration avait été coupé par mon lariat ce qui me laissa le temps de me relever. J'avais beau lui avoir fait des dégâts, il fallait que je fasse plus mal que ça si je voulais gagner. En effet, chaque coup qu'il me donnait était d'une étonnante violence.

• Je me mettais donc en position pour faire l'un de mes coup les plus puissant, du moins sans electro. Le fameux Hyakumaigawara Seiken, un coup de poing pouvant briser 100 tuiles ! Je courrai alors vers mon adversaire puis lui asséna le coup en plein abdomen, cet adversaire était lent et il n'avait donc pas pu éviter ma charge mais il parvint quand même a me faire reculer après avoir reçut mon coup en m'en donnant un tout aussi puissant qui encore une fois me fit un mal de chien malgrés mon tekkai que j'avais activé juste après l'avoir attaqué histoire de ne pas être trop vulnérable. Et j'avais eu raison, sans ça il m'aurait vaincu. A présent, je n'avais plus le choix... ça ne me plaisais pas de l'utiliser contre un civil mais je devais utiliser l'electro car même si mon coup avait l'air de l'avoir atteint, vu mon état je n'allais pas tenir très longtemps si je ne combattai pas a pleine puissance. J'essayai quand même de discuter avec lui une dernière fois histoire de ne pas être obligé de le blesser.


▬ Écoute, ne m'oblige pas a combattre a fond, va te mettre a l'abri avec les autres, sinon je devrais t'y emmener moi même ! ▬

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Rp :: Blues :: South Blue :: Musha Island-